$alesHacking.fr

Bienvenue sur $alesHacking.Fr


Ce site est dédié aux commerciaux & bizdev qui veulent survivre dans un monde de plus en plus hostile et technologique.

Découvre une nouvelle manière de faire du business, plus efficace et plus respectueuse pour les clients.

Des idées ou envie de papoter ?
envoie-nous un pigeon

Catégories


La veille $H


"un talk d'un des fondateurs de saleshacking.fr sur le lead gen B2B à un meetup growth hacking à Lyon : https://t.co/xnoAKADu8t"

@SalesHacking_fr 2 months ago

Dans la peau d’un sales hacker

5 caractéristiques croustillantes et éternelles

Yann BeccariaYann Beccaria

Chers lecteurs voici en exclusivité le portrait-robot d’un sales hacker. Si vous vous retrouvez dans au moins 3 caractéristiques vous allez assurément devenir accroc à ce blog. Nous dégageons toute responsabilité si vous n’atteignez pas vos objos !

#1 NINJA

image01

Les non commerciaux ont en tête l’image du bon vieux sales à malette incarné par notre Jean-Claude national dans Camera Café. Pour le quidam un bon commercial est capable de vendre « père et mère » autrement dit de dire n’importe quoi pour closer.

Le problème c’est que dans une approche B2B cette attitude se solde généralement par un magnifique crash dans le barrage de la secrétaire. La simple demande des raisons de l’appel détruit tout espoir de poursuivre l’aventure.

Loin s’en faut, les bons commerciaux ont d’avantage un profil de psychologue que de grande gueule. Ils observent, écoutent, analysent, anticipent, agissent, rebondissent avec agilité. Ce sont des ninjas de la vente, ils se font discrets, s’infiltrent dans un deal et coiffe leurs concurrents en un éclair.

 

#2 TECH

Le sales hacker est un geek. Il passe une partie de son temps à tester nouveaux trucs pour savoir comment il peut s’améliorer. Quand il essaie un nouveau soft il va direct dans les préférences effectuer des réglages. Le plug and play c’est pas son truc.

En général le sales hacker s’entend bien avec le DSI. Ses compétences techniques dépassent rarement la programmation mais il a un niveau suffisant pour suivre une discussion tech autour de la machine à café. Ça le rend infiniment plus sympa que le DAF.

Face à un problème le sales hacker contacte le support en dernier recours. Son premier réflexe est  d’envisager différentes solutions et d’identifier un outil mieux adapté. Son deuxième consiste à venir sur $alesHacking.fr ^^

#3 CHASSEUR

duck_hunt

Le sales hacker est un hunter. Sa passion consiste à générer du lead de pointe en mode outbound et de le closer. Il déteste l’échec et être obligé de raconter des excuses bidons à son dirco pendant les réunions du vendredi/lundi.

Comme tous les chasseurs il peut – ne pas – être à peu près – toujours  – très honnête. Il lui arrive de prendre un deal sur le secteur de son voisin (pas fait exprès). Sa seule véritable motivation c’est le doigt du client qui signe la propale. Le reste c’est juste des coms !

Bien que travaillant dans le même bureau il déteste le farmer qu’il trouve bruyant, gras et ridicule. Il préfère le DSI qui lui apprend des choses et non l’inverse. Il déteste l’expression « télévendeur » les centres d’appels et tout ce qui ne ressemble pas à de la chasse d’affaires.

#4 AGENT DOUBLE

Quoi de plus agaçant qu’un client qui bullshite ? Parce que c’est un peu sa deuxième nature le sales hacker va mettre en place un système pour tracker ses faits et gestes et obtenir du renseignement afin de découvrir la vraie nature de ses intentions. [lien vers le 6e sens de la vente]

Depuis la mise en place d’une veille stratégique jusqu’au tracking d’emails courants tous les moyens sont bons pour démasquer le suspect et transformer le prospect en client. Ou savoir si ton directeur co est toujours dans son bureau. C’est selon 🙂

Bref le sales hacker a des yeux derrière la tête et une bonne connaissances des techniques de renseignement pour obtenir la photo, le portable de la nouvelle standardiste et même être mis en conf call avec le boss au moment opportun.

#5 EXPLORATEUR

image00

Face à la jungle des nouveaux outils sur le web, des dizaines de nouveaux outils pondus chaque jours le sales hacker tient un chapeau et un fouet. La profusion des nouveaux softs ne l’effraie pas au contraire il est dans son élément.

Véritable aventurier à la recherche du St Graal de logiciel (qu’il ne trouve jamais), il exhibe fièrement ses trouvailles : “Les gars j’ai une extension pour savoir si le client a dégluti en lisant la propale” dit-il à ses comparses un brin ebahi devant cet aventurier intrépide.

ProductHunt est son loisir favori. $alesHacking.fr aussi !

Comments 0
There are currently no comments.